Sport

Julia VERHOEVEN, Championne de France Junior 2017 en aviron

08 décembre 2017
Découvrez l'interview de Julia VERHOEVEN, étudiante en 1ère année Audencia Bachelors, et Championne de France Junior 2017 en Aviron

Bonjour Julia, pouvez-vous nous dire depuis combien de temps pratiquez-vous l’aviron ?

 

J'ai commencé l'aviron à l'âge de 12 ans.

 

Quelles sont les compétitions les plus importantes auxquelles vous avez participé ? Comment avez-vous été sélectionnée pour celles-ci ?

 

J'ai eu la l'opportunité de participer à deux reprises aux championnats du monde Junior 2016 et 2017. Le chemin de sélection pour les championnats du Monde est long.

Tout d'abord nous effectuons des tests individuels l'hiver. Parmi eux, 2 "tête de rivière"; c'est un parcours d'une distance de 6000 m contre la montre en bateau, puis 2 tests ergomètres, c'est une course d'aviron sur une machine de sport ou nous devons parcourir 2000m le plus vite possible.

A la suite de ces tests, nous sommes convoqués aux stages d'Equipes de France. Le but est d'y essayer différents bateaux (skiff, double, quatre, huit), dans différentes compositions,... Puis pour se sélectionner en Equipe de France, les grands rendez-vous à ne pas manquer sont les championnats de France "bateaux-courts" qui se déroulent tous les ans au mois d'Avril à  Cazaubon. Les meilleurs rameurs et rameuses français s'y confrontent soit en skiff (bateau d'une personne) ou soit en "deux sans barreur / Pair oar" (bateau de deux personnes avec une seule rame par personne) sur une distance de 2000m.

Généralement, chaque podium de chaque catégorie gagne son ticket pour l'équipe de France. Ensuite, place aux régates internationales puis aux championnats d'Europe (juillet) et enfin les championnats du Monde (Aout).

 

Pour ma part l'année dernière, j'ai été championne de France Junior 2017 en deux sans barreur. A la suite de cela, nous avons fait la régate internationale d'Hambourg au mois de mai,  en quatre sans barreur (bateau de quatre personnes avec une rame par personne) sous les couleurs de la France.

 

Puis nous avons participé aux championnats d'Europe ou nous avons fait 5e, et enfin les championnats du monde avec une belle 10ème place.

 

Associer cette discipline à votre statut étudiant, est-ce compatible ?

 

Pour concilier sport de haut niveau et Audencia Bachelor, j'ai eu besoin d'un temps d'adaptation en début d'année. En effet, je suis maintenant dans la catégorie sénior, confrontée à des rameuses de 18 ans à 32 ans, qui ont, pour beaucoup déjà eu une expérience olympique.

De ce fait, je dois m'entrainer 10 fois par semaine. Heureusement, je suis soutenue par l'équipe pédagogique d'Audencia Bachelor qui reste à mon écoute et qui m'aide parfois à adapter mes cours à mes horaires d'entrainements. Ainsi, je suis plus sereine dans la poursuite de mes études et du sport.

 

Envisagez-vous votre vie professionnelle dans le monde de l’aviron ? Vers quels métiers ?

 

Je ne pense pas envisager ma vie professionnelle dans le monde de l'aviron. J'ai aussi d'autres centres d'intérêt et je n'aimerais  pas rester dans le même milieu toute ma vie.  Mais, le sport de haut niveau sera, j'en suis sûre,  une force,  pour l'employer dans la vie professionnelle.

Par exemple, avoir un mental d'acier, ne jamais rien lâcher, cultiver la gagne, être stratégique et organisée pour atteindre son objectif et évidemment la gestion du stress.

 

Quelles sont vos prochaines compétitions à venir ?

 

J'ai fait en Novembre la première "tête de rivière" de l'année qui s'est déroulé à Caen. Face aux autres de ma nouvelle catégorie, je n'ai pas fait un grand résultat mais j'ai tout de même reçu ma convocation pour un stage de 10 jours avec l'équipe de France sénior.

Ma prochaine compétition à venir sera le test ergomètre, qui se déroulera le 9 décembre à Nantes.


Vous aimerez aussi

Catégories
Sport Excellence