En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.

En savoir plus
International

Une année de césure à Hankuk University of Foreign studies !

12 janvier 2017
Charline Zammit, étudiante à Audencia Bachelors, s'est lancée le défi de partir à Séoul durant un an. Découvrez ses premières impressions.

L'année césure est une très belle opportunité pour tout étudiant désirant mettre encore plus d'ambition et de passion dans ses projets.
Grâce à cette année optionnelle hors cursus, proposée entre la 2ème et la 3ème année, les étudiants peuvent partir  en stage, à l'international ou en France, réaliser un projet personnel (humanitaire, développement durable, entrepreneuriat…) ou bien choisir d’étudier dans une université à l’étranger.

 

Comment se déroule votre année de césure ?

Etant passionnée depuis longtemps par la culture et les langues asiatiques et voulant valider mon envie de faire du commerce avec l’Asie du Sud-Est, j’ai décidé d’étudier le coréen pendant un an à Hankuk University of Foreign Studies, à Séoul. Durant cette année, je suis des cours intensifs de coréens répartis en 3 trimestres de 200 heures chacun, soit 4 heures par jour, mon objectif étant de parler couramment cette langue dans le futur et de m’en servir comme compétence professionnelle.

A partir du mois de mars, j’ai l’intention de suivre des cours de business en parallèle pour avoir un meilleur aperçu du commerce en Corée du Sud et comprendre son rôle en Asie et à l’international. A la fin de cette année, je souhaite m’orienter vers la filière English Track Export pour être opérationnelle dans les métiers du commerce international.

 

Que vous apporte votre expérience ?

Être partie seule m’a non seulement fait gagner en maturité mais m’a aussi rendue plus indépendante et sûre de moi. Je suis partie pour découvrir une partie de l’Asie mais mon expérience m’a aussi donné la chance de rencontrer des étudiants du monde entier et de m’enrichir culturellement. Je parle anglais au quotidien en dehors de mes cours, et j’ai l’impression d’avoir beaucoup progressé depuis le début de mon échange.

 

Que diriez-vous à un futur étudiant qui souhaite effectuer une année de césure ?

Ne pas hésiter ! L’année de césure n’est pas une année de perdue, au contraire elle permet de réaliser un projet qui nous tient à cœur et qui nous valorisa professionnellement à notre retour. Je pense que c’est une année qui permet d’éclaircir ses projets et qui est bénéfique tant au niveau personnel que professionnel car elle nous différencie des autres.

 

En savoir plus sur les expériences internationales


Vous aimerez aussi

Catégories
International Excellence